Plus de 1000 bars, restaurants et autres salles de réception du Québec recevront la visite de policiers en fin de semaine, dans le cadre d’une opération visant à s’assurer du respect des consignes sanitaires pour la COVID-19.

La ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault, annonce en ce moment en conférence de presse les détails de cette opération, baptisée OSCAR (Opération systématisée comportements à risque).

L’opération concernera des établissements licenciés de partout au Québec, mais la police portera une attention particulière aux établissements qui se trouvent dans des zones jaunes (préalerte).

Ces régions, qui comprennent 75 % de la population du Québec, sont Montréal, Laval, Québec, Chaudière-Appalaches, l’Outaouais, la Montérégie, l’Estrie et le Bas-Saint-Laurent.

La ministre Guilbault est accompagnée pour l’occasion de la directrice générale de la Sûreté du Québec par intérim, Johanne Beausoleil, et des directeurs des services de police de Montréal et Québec, Sylvain Caron et Robert Pigeon.

Les policiers s’assureront notamment que les dispositions de la Loi sur la santé publique et de la Loi sur les permis d’alcools sont respectées, précise un communiqué du ministère de la Sécurité publique.

Si des activités qui se déroulent dans un établissement représentent une menace à la santé, les corps policiers pourront effectuer un signalement à la santé publique, qui prendra les mesures jugées nécessaires.

Les policiers transmettront également les informations pertinentes à la Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec. Celle-ci pourra également sévir, ajoute-t-on.

De plus, si les forces policières constatent des infractions, elles pourront remettre des contraventions, le cas échéant.

Selon nos informations, le ministre Guilbault n’annoncera cependant pas de nouvelles mesures visant à faciliter les interventions policières lors de fêtes privées chez des particuliers.

Add Your Comment